Le président du SynOpE a rencontré Emmanuel Macron et Carole Delga le 25 mars dernier

PHOTO CR ET MACRONVF

C'est au cours d'un déjeuner organisé à Bercy avec le Conseil d'Administration du Conseil du Commerce de France le 25 mars dernier, que Christian ROMEAS a pu échanger sur de nombreux sujets avec Emmanuel MACRON Ministre de l'Economie, et Carole DELGA Secrétaire d'État chargée du Commerce, de l'Artisanat, de la Consommation et de l'Économie sociale et solidaire. 

Manifestation du 15 mars, toutes les professions de santé dans la rue ...

2015-03-15 14.38.00La journée historique du 15 mars a rassemblé toutes les professions de santé pour clamer leur ras le bol.

Médecins, Chirurgiens, Dentistes, Sage-femmes, infirmières, kinésithérapeutes, orthoptistes, orthophonistes, audioprothésistes, ... et opticiens étaient, une fois n'est pas coutume, solidaires pour solliciter le retrait de ce projet de loi dont aucun ne connait à ce jour le réél contenu tant il est prévu de l'amender ...

Le SynOpE tient à saluer tous les opticiens qui nous ont rejoints dans cette manifestation avec le Mouvement Pour la Santé de Tous (#leMPST)

Le débat, loin d'être clos, se poursuivra au Parlement. le texte est examiné dès aujourd'hui par la commission des affaires sociales de l'assemblée nationale.

La concertation entreprise autour de Madame Dominique Voynet sur la filière de santé visuelle se poursuit.

2015-03-15 15.53.28

 ci-dessous une vidéo : intervention du synOpE à 9'59

https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=u8Vm1s3Ozc8

La concertation s’engage enfin pour une rénovation de la Filière de Santé Visuelle

Alors qu’elle était annoncée depuis de nombreuses semaines, la concertation tant attendue est enfin initiée. Madame Dominique Voynet en charge de cette mission est venue hier dans nos locaux pour recueillir les propositions du SynOpE

Le SynOpE a bien entendu relayé les inquiétudes et la colère des opticiens qui depuis deux ans sont l’objet de diverses dispositions législatives sans aucune étude d’impact et sans diagnostic partagé

Le SynOpE a fait part de sa forte attente face à l’ouverture de cette concertation qui doit être l’occasion d’une remise à plat de l’ensemble des sujets, qu’ils traitent de l’accès aux soins, de la reconnaissance des compétences, du développement de délégations de tâches, de la réingénierie du diplôme  ou encore des relations avec les organismes payeurs.

Le projet de loi de santé publique pourrait comprendre des dispositions en ce sens … Mais il est déjà inscrit à l’ordre du jour de l’Assemblée Nationale. L’amender en cours d’examen est possible, mais peut-on envisager sereinement des évolutions d’envergure dans un projet en cours de discussion, tout en permettant une rédaction partagée et de bon sens … et c’est précisément ce qui nous inquiète.

Le SynOpE fait néanmoins le choix de l’optimisme et fait ses propositions dans un esprit constructif et positif !

Le SynOpE reste attentif et proactif à tout « égarement législatif » qui viendrait compromettre le travail engagé ! Il en est ainsi, par exemple, de l’introduction de l’article 11 quater B dans le projet de loi Macron (cf article relatif à ce sujet), à laquelle le SynOpE s’est fermement opposé. Pour la même raison le SynOpE a sollicité le retrait du projet de loi de santé publique de l’ordre du jour du calendrier parlementaire.

Les Français méritent que l’on consacre un temps suffisant à l’avenir de leur santé visuelle !

Les opticiens méritent que leur métier soit défini, valorisé, et reconnu !

leMPST : Appel à participer à la Manifestation du 15 mars prochain

MANIFESTATION DU 15 MARS 2015

Dans le cadre du Mouvement Pour la Santé de Tous (leMPST), le SynOpE invite tous les Opticiens à venir manifester le 15 mars prochain à Paris.  Manifestation qui réunira toutes les professions de santé solidaires pour obtenir le retrait du calendrier parlementaire de l'actuel projet de loi de santé.

Le SynOpE considère aujourd'hui, que notre secteur, et notre profession, après avoir été l'objet de mesures législatives multiples, iniques et dangereuses pour la sécurité et la qualité des soins, l'accessibilité à l'équipement, ou encore remettant en cause la solidarité nationale, et la liberté de choix des patients, mérite aujourd'hui que s'ouvre une réflexion globale et concertée sur l'ensemble de ces enjeux  de santé visuelle afin d'apporter les réponses appropriées.

Ce travail nécessite un dagnostic partagé et un temps de concertation suffisant pour aboutir. Ce que le calendrier actuel de discussion du projet de loi santé ne saurait permettre.

Aussi, nous vous invitons à participer à la MANIFESTATION DU 15 MARS.

Le cortège démarrera à 14h Place Denfert Rochereau à PARIS, le rendez vous étant fixé à partir de 13h.

Si vous souhaitez participer à cette manifestation, nous vous invitons à nous contacter à partir du 01 mars pour vous indiquer les modalités pratiques d'organisation et lieu de rendez-vous "opticiens" pour défiler ensemble.

 

 

 

Le SynOpE se joint au Mouvement Pour la Santé de Tous (#leMPST)

logos-synope

Parce que les opticiens, largement stigmatisés sur des considérations exclusivement économiques, regrettent, malgré des demandes réitérées, l’absence totale de dialogue et de réflexion globale concertée sur les enjeux de santé visuelle, largement mis à mal par les différentes dispositions législatives adoptées,

Parce les opticiens professionnels de santé sont ignorés, alors que devait s’engager un travail visant à définir une nouvelle filière de santé visuelle, que les concertations ne sont toujours pas ouvertes, alors que l’inscription à l’ordre du jour de l’examen du projet de loi de santé publique est quant à lui maintenu à Avril,

Parce que malgré les engagements d’une ouverture prochaine des travaux, les opticiens considèrent qu’il est essentiel que le temps de la réflexion et de la concertation soit laissé aux différents acteurs pour aboutir,

Le SynOpE a décidé de s’associer à la demande de retrait du projet de loi de santé de l’ordre du jour de l’Assemblée nationale.